candidose
643 Visualisations

CG : nf

S : OMS – http://apps.who.int/medicinedocs/fr/d/Jh2919f/5.3.html (consulté le 31.12.2015) ; http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/candidoses/site/html/cours.pdf (consulté le 31.12.2015) ; http://www.caducee.net/DossierSpecialises/infection/candidose.asp (consulté le 31.12.2015).

N : 1. Étym. : Du latin candida : blanc.
2. Mycose provoquée par un micromycète levuriforme du genre Candida (Candida albicans, surtout), qui peut être superficielle (cutanéomuqueuse) ou profonde.
3. Les candidoses pulmonaires sont rares et elles sont généralement secondaires à une infection orale qui provoquerait une bronchopneumonie.
4. Le terme « moniliase » est maintenant réservé aux maladies strictement végétales. En effet, les diverses espèces de Candida peuvent aussi se rencontrer dans la nature sur les fruits ou les légumes en cours de décomposition ou sur les grains.
L’étymon des termes « oïdiomycose » et « oïdomycose » se réfère à l’ancien nom de l’agent pathogène, Oidium, lequel n’est plus retenu dans les classifications scientifiques actuelles.
On a abandonné l’usage du terme « saccharomycose » qui désignait autrefois toutes les mycoses dont les agents pathogènes étaient des levures.

S : 1 et 2. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=candidose (consulté le 31.12.2015). 3. GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=2077075 (consulté le 31.12.2015).

SYN : candidiase (rare)

S : GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=2077075 (consulté le 31.12.2015) ; TERMIUM PLUS (consulté le 31.12.2015).

RC : antifongique, mycose