traumatisme
448 Visualisations

CG : nm

S : OMS – http://www.who.int/topics/injuries_traffic/fr/ (consulté le 12.12.2016) ; (consulté le 12.12.2016) ; INSERM – http://www.inserm.fr/layout/set/print/espace-journalistes/apres-un-accident-quels-sont-les-risques-de-syndrome-de-stress-post-traumatique (consulté le 12.12.2016).

N : 1. 1855 méd. (Nysten); 1926 traumatisme crânien (Codet, Psychiatrie, p. 84) ; 2. a) 1900 traumatisme psychique (Th. Flournoy, Des Indes à la planète Mars, p. 268 ds Quem. DDL t. 34) ; b) 1923 psychol. « choc émotionnel » (Colette, Blé en herbe, p. 90) ; 1928 traumatisme de la naissance (Lar. mens., juill., Mois sc.: S. Jankélévitch a donné une traduction de l’ouvrage du Dr Otto Rank, le Traumatisme de la naissance). Dérivé de traumatique* ; suffixe -isme* (latin -issimus : augmentatif). Cf. gr. τραυματισμός « action de blesser ». Au sens 2 a, cf. l’angl. psychic traumatism (1898 ds NED Suppl), au sens 2 b, titre original de l’ouvrage d’O. Rank: Das Trauma der Geburt, 1924.
2. Résultat sur l’organisme humain d’une action physique nuisible.
3. Par extension, ensemble des troubles mentaux pouvant être attribués à une action physique ou psychologique nuisible.
4. En principe, le mot « trauma » devrait être réservé, au singulier, à une seule plaie ou au choc l’ayant provoqué, tandis que « traumatisme » implique une extension plus vaste du sens du mot; c’est pourquoi il paraît plus correct de parler d’un trauma du crâne et de polytraumatisme. Mais cette distinction n’est pas toujours faite et les deux mots sont trop souvent pris pour synonymes.
5. Selon la nature de l’agent causal immédiat, on distingue les traumatismes physiques (par instrument, chaleur, électricité, radiations, etc.), chimiques (par produit caustique, toxique ou autre).
6. Le traumatisme est ouvert en cas de rupture du revêtement cutané, fermé dans le cas contraire. Les lésions peuvent être superficielles, pénétrantes, psychiques, etc. Selon leur siège, on parle de traumatisme crânien, thoracique, oculaire, etc.
7. trauma : Blessure et, par extension, choc provoquant une blessure. Étym. gr. trauma : blessure. Syn. traumatisme.
8. Les termes « trauma » et « traumatisme » sont souvent confondus. Alors que le premier devrait être réservé à la désignation d’une lésion physique locale et le second aux conséquences, tant physiques que psychologiques, entraînées par cette lésion, cette nuance est rarement reconnue, et « traumatisme » est souvent employé dans les deux sens.
9. Cooccurrences (substantif + adjectif et vice-versa ; verbe + substantif) :

  • considérable, énorme, grave, léger, profond, violent.
  • déclencher, occasionner, provoquer, subir un traumatisme ; sortir, souffrir d’un traumatisme.

6. Interrelation culturelle : Nous pouvons mentionner le film Voyage au bout de l’enfer (1978) réalisé par Michael Cimino.

S : 1. DAM (consulté le 12.12.2016) ; CNRTL – http://www.cnrtl.fr/etymologie/traumatisme (consulté le 3.12.2017). 2 à 7. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=traumatisme (consulté le 12.12.2016). 8. GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8374437 (consulté le 12.12.2016). 9. DC – https://lc.cx/JZv7 (consulté le 12.12.2016). 10. http://www.lemonde.fr/vous/article/2009/11/07/voyage-au-bout-de-l-enfer_1264023_3238.html (consulté le 12.12.2016).

SYN : trauma (contexte)

S : DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=traumatisme (consulté le 12.12.2016)

RC : cyphose, lésion, psoriasis, spondylolisthésis, traumatisme cranio-encéphalique.