santé
1229 Visualisations

CG : nf

S : OMS – http://www.who.int/about/definition/fr/print.html (consulté le 21.09.2014) ; http://www.sante.gouv.fr/ (consulté le 21.09.2014) ; INSERM – http://www.inserm.fr/actualites/rubriques/magazine-science-sante (consulté le 1.05.2017).

N : 1. Du Provençal santat, sandat, sanitat, sanetat ; espagn. sanidad ; ital. sanità ; du latin sanitatem, de sanus (voy. SAIN).
2. «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité».
Cette définition est celle du préambule 1 de 1946 à la Constitution de l’ organisation mondiale de la santé (OMS). Elle n’a pas été modifiée depuis.
À l’origine, état satisfaisant des fonctions physiques et mentales d’une personne.
Aujourd’hui, conditions bonnes ou mauvaises dans lesquelles s’exercent les fonctions d’un organisme vivant, compte tenu des variations de son milieu, de son âge, etc.
La première acception est statique et synonyme de bonne santé. Ainsi, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la santé est un état de complet bien être physique, mental et social, et ne constitue pas seulement une absence de maladie ou d’infirmité.
La deuxième acception est dynamique et se réfère à l’obligation faite à l’homme de s’adapter en permanence aux changements de son environnement physique, social, professionnel et aux étapes de sa vie. Les possibilités adaptatives propres aux êtres vivants caractérisent la santé et la maladie.
Par analogie, on applique le terme santé également aux animaux et aux plantes.
3. État de complet bien-être physique, mental et social ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.
4. Cet état exige, d’une part, la satisfaction des besoins fondamentaux de la personne, soit les besoins affectifs, sanitaires, nutritionnels, sociaux et culturels, et, d’autre part, une capacité d’adaptation à un environnement en perpétuelle mutation.
5. Cooccurrences ou collocations (catégories : substantif + adjectif / verbe + substantif) :

  • altérée, belle, bonne, brillante, chancelante, chétive, compromise, déclinante, défaillante, déficiente, délabrée, délicate, déplorable, déprimée, détestable, détraquée, ébranlée, éclatante, endurcie, éprouvée, épuisée, excellente, exceptionnelle, exécrable, exubérante, faible, florissante, fragile, (passablement, etc.) hypothéquée, inaltérable, indéfectible, insolente, intacte, languissante, luxuriante, mauvaise, médiocre, parfaite, petite, piètre, pitoyable, précaire, précieuse, prospère, resplendissante, robuste, rude, ruinée, satisfaisante, solide, superbe, usée, vacillante, vigoureuse.
  • afficher, avoir, étaler, posséder une santé (+ adj.) ; être doté, jouir d’une santé (+ adj.) ; (s’) affaiblir, altérer, améliorer, annoncer, compromettre, conserver, cultiver, démolir, déranger, désirer, détruire, ébranler, épuiser, garder, ménager, miner, négliger, perdre, raffermir, recouvrer, récupérer, refaire, réparer, respirer, rétablir, retrouver, s’abîmer, se briser, se détruire, se miner, se ruiner, s’esquinter, suer, surveiller, user la/sa santé ; renaître, rendre qqn, revenir à la santé ; s’enquérir, s’informer, se soucier de la santé de quelqu’un ; avoir de la santé ; nuire à sa santé ; jouer avec sa santé ; être (peu) soucieux de sa santé ; (ne pas) avoir, déborder, éclater, être brillant/éclatant/florissant/plein/rayonnant/resplendissant, regorger, resplendir de santé. Une santé décline, dépérit, donne des inquiétudes, périclite, réclame des soins, s’affaiblit, s’améliore, se délabre.

S : 1. LITTRÉ – http://www.littre.org/definition/sant%C3%A9 (consulté le 21.09.2014). 2. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=sant%C3%A9 (consulté le 21.09.2014). 3 et 4. GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8407489 (consulté le 21.09.2014). 5. DC – https://lc.cx/wbzU (consulté le 15.05.2015).

SYN :
S :

RC : acatalasémie, climat salutaire, comportement salutaire, désinfection, état de santé déficient, habitudes d’hygiène, maladie, médecine, salubrité, santé publique, services de santé, soins ambulatoires.