hémostase
335 Visualisations

CG : nf

S : http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/dico/d/medecine-hemostase-14352/ (consulté le 26.07.2016) ; http://www.stago.fr/l-hemostase/qu-est-ce-que-l-hemostase/l-hemostase/ (consulté le 26.07.2016).

N : 1. Étymol. et Hist. 1. 1748 méd. hémostasie « stagnation du sang due à la pléthore » (James, Dict. de médec., VI, 1425 ds DG); 1812 hémostase (Mozin-Biber); 2. 1845 « arrêt d’un écoulement sanguin » (Besch.). Empr. au gr. αἱμόστασις « médicament pour arrêter le sang » composé de αι̃μα « sang » et de στάσις « action de se tenir » d’où « stabilité, arrêt », dér. de ιστημι « arrêter ».
2. Ensemble des mécanismes biologiques ou des traitements thérapeutiques mis en œuvre pour arrêter l’hémorragie lors d’une brèche vasculaire.
3. L’hémostase peut être divisée en deux étapes, soit l’hémostase primaire et l’hémostase secondaire. L’hémostase primaire a pour but l’arrêt du saignement par la formation d’un clou plaquettaire, alors que l’hémostase secondaire concerne plutôt le processus de coagulation menant à la formation d’un caillot.
Dans les cas plus graves de rupture tissulaire ou vasculaire, l’administration d’agents hémostatiques ou l’intervention chirurgicale peut être nécessaire.
4. Lors d’une lésion vasculaire, trois mécanismes interviennent pour prévenir l’hémorragie : la constriction vasculaire, la formation du clou plaquettaire, la coagulation du sang.

S : 1. CNRTL – http://www.cnrtl.fr/etymologie/h%C3%A9mostase (consulté le 26.07.2016). 2 et 3. GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8388312 (consulté le 26.07.2016). 4. TERMIUM PLUS – http://goo.gl/Bnzemj (consulté le 26.07.2016).

SYN : hémostasie (rare)

S : GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8388312 (consulté le 26.07.2016)

RC : chitine, chitosane.